1638 : Vivien

Publié le par Michel Ladouceur

 

 

 

 

 

1638                    Vivien  Lamagdeleine dit Ladouceur                 1708 

Vivien (Vivier) Lamagdeleine dit Ladouceur1,2 est né3,4 le dimanche  21 novembre 1638 à St-Hilaire, diocèse de Saintes, en Saintonge, Poitou-Charentes. Il y fut baptisé5,6 le même jour. Il était le  fils du laboureur Jean Magdelaine et d'Élisabeth Parrise,  Vivien est arrivé au pays  le11 19 août 1665 après un voyage de 98 jours. Il était soldat du Régiment de Carignan-Salières. Il a habité Ville-Marie et Lachine.

 

 

 

Il a contracté mariage devant le notaire Basset le dimanche 20 novembre 1672 avec Marie Godin, née à Montréal le jeudi 19 avril 1657, fille de Pierre Godin et de Jeanne Rousselière. Il l'épouse  le lundi 21 novembre 1672 à la paroisse Notre-Dame de Montréal. Marie-Jeanne est née29,30 le 19 avril 1657 à Montréal, et a été baptisée31,32 le même jour à la paroisse Notre-Dame de Montréal. Elle est décédée33,34 le 26 octobre 1687 à Lachine et a été enterrée35,36 le lendemain 27 octobre 1687 à Lachine.

 Vivien est décédé7 le 15 octobre 1708 et a été enterré8,9,10 le 16 octobre 1708 à la paroisse des Saints-Anges de Lachine.

  

 

 

Vivien et Marie eurent huit enfants durant une période de quatorze ans, soit de 1673 à 1687 : six garçons et deux filles dont quelques-uns moururent en bas âge.

  

 

Joseph Lamagdeleine dit Ladouceur, l’aîné, a vu le jour le 26 octobre 1673. Le même jour, on procédait au baptême de Joseph en présence du père et de la mère. Étaient aussi présents Joseph Denys, habitant et Marguerite Maclain, épouse de Nicolas Boyer, habitant, absent. Gilles Perot était le prêtre officiant.

 

  

 

Joseph Denys dit Le Vallon était comme Vivien soldat de la compagnie de Contrecoeur du Régiment de Carignan-Salières, arrivé le 17 août 1665.

 

 

 

 

 

 

Gilles Perot, ou Perrault, est un prêtre sulpicien arrivé au pays en juillet 1665 à l'âge de 34 ans. Il était originaire de la région de Chartres en Beauce. Il fut inhumé à Montréal le 17 juillet1780.

 

  

 

Joseph se maria avec Catherine Girardy le dimanche  15 novembre 1699 à la paroisse des Saints-Anges de Lachine. Selon le PRDH, les personnes suivantes étaient présentes à leur  mariage : Vivien Lamagdeleine, alors âgé de  61 ans et présenté comme laboureur, Étienne Magdeleine, frère de Joseph, Hubert Ranger Laviolette, beau-frère de Joseph, Guillaume Daoust, un voisin,  et René Rivau. Les parents de Catherine, Léonard Girardy et Charlotte Jolivet, ainsi que Marie Godin, étaient tous trois décédés.

Joseph est décédé le 10 janvier 1750.        

            

  

 

 

 Mathurin Lamagdeleine dit Ladouceur est né38,39 le 8 mars 1676 à Montréal, et a été baptisé le même jour. les parents de Mathurin, Vivien et Marie, étaient présents à son baptême. Le prêtre Gilles Perot a aussi inscrit comme présents : Mathurin Gaudry, habitant, Marguerite Gervaise, épouse de Jean-Baptiste Gadois, armurier, absent.

Mathurin est décédé40,41 le 17 mars 1676 à Lachine et a été enterré42 le 20 mai 1676 à Montréal. Le prêtre Étienne Guyotte était présent à l'enterrement  mais non les parents. L'acte de sépulture fut enregistré à la fois à Lachine et à Montréal.

 

  

 

Étienne Lamagdeleine dit Ladouceur est né le 21 avril 1677 et est décédé le 16 février 1754.

 

 

 

 

Léonard Lamagdeleine dit Ladouceur est né43 le 26 février 1680 à Lachine et a été baptisé44 le 29 juillet 1680. Selon le PRDH, les personnes suivantes étaient présentes au baptême de Léonard : Vivien Magdeleine et Marie Godin, Léonard Laguniêre, Marie-Anne Hardy épouse de Pierre Malet, absent. L'officiant était l'abbé Jean Fremont.

 

  

 

Pierre Malet ou Mallet , fils de Jean Mallet et Guillemette Ruellan était de St-Coulomb, près de St-Malo, évêché de Dol en Bretagne.  Il s'est marié à Montréal le 23 octobre 1662 avec Marie-Anne Hardy fille de René Hardy, marchand et orfèvre, et de Renée Noget. Elle était originaire de La Trinité, à Angers, Anjou, dans le Maine-et-Loire. Ils eurent six enfants.

 

 

 

Jean Fremont était prêtre sulpicien arrivé en juillet 1666. Il était originaire de Rouen en Normandie. Il est décédé à Montréal le 18 juin 1694 à l'âge de 70 ans.

 

  

 

Jean-Baptiste Lamagdeleine dit Ladouceur est né le 24 août 1681. Le lendemain, lundi, Vivien et Marie procédaient  au baptême de leur fils. Étaient aussi présents, selon le PRDH, Jean-Baptiste Genneseau, cuisinier de Frontenac, Marie-Marthe Thibeaudeau, épouse de Jean Boursier, absent. Pierre Remy, prêtre sulpicien, futur  curé de Lachine, était le prêtre officiant.

 

  

 

Le sulpicien Pierre Rémy  est arrivé au pays en 1672 et fut ordonné prêtre au mois de mai 1676.  Il était sulpicien à Paris depuis  14 juillet 1666. Il fut curé de Montréal et de Lachine. Pierre Rémy était le fils de Michel Rémy conseiller du roi, payeur de la gendarmerie de France, et d'Élisabeth Le Moyne, de St-Sauveur à Paris. Il décéda à l'âge de 90 ans, le 24 février 1726, et fut enterré le lendemain à Montréal.

  

 

 

Jean Boursier dit Lavigne, fils de Pierre Boursier et de Marie Mouchet, était originaire de St-Seurin-d'Uzet près de Mortagne-sur-Gironde, dans la région de Saintes, en Saintonge, Charente-Maritime. Il fut marié à Marie-Marthe Thibodeau le 9 avril 1673 à Montréal. Marie-Marthe était fille de Mathurin Thibodeau et de Catherine Avrard. Les iroquois auraient tué les deux époux ainsi que Marie-Élisabeth lors des  attaques du mois d'août 1669. Une autre de leurs filles, Jeanne-Catherine épousait en 1703 Étienne Magdelaine, fils de Vivien.

Jean-Baptiste épousa Élisabeth Millet le lundi 12 novembre 1714 à la paroisse Notre-Dame de Montréal.  Il avait la veille établi un contrat de mariage devant le notaire Michel Lepailleur de LaFerté à Montréal :

" Contrat de mariage entre Jean Magdelaine dit Ladouceur, fils de Vivien Magdelaine et de Marie godin, de la paroisse de Lachine; et Élisabeth Millet, fille de Jacques Millet et de Isabelle Hubert. "

Il est décédé le 11 mai 1731.

 

 

 

 

  

Marie Lamagdeleine dit Ladouceur est née45 le 11 décembre 1683 à Lachine, et a été baptisée46 le 15 décembre 1683 à Lachine. Le parrain était Guillaume D'aoust et   Marie Magdeleine Edmont agissait à titre de marraine. Tous deux étaient présents au baptême avec les parents.  Marie-Madelaine Edmont était l’épouse de Nicolas Dupuis, absent. L'officiant était le curé Pierre Rémy.

 

  

 

Nicolas Dupuis (Dupuy) dit Montauban, veuf d'Étiennette de Lion, a marié Marie-Madeleine Émond (Edmont), fille de René Émond et de Marie Lafaye, le 15 novembre 1681 à Québec. Nicolas était originaire de St-Martin de Montmorency, dans la région de Paris. De Québec, il passa par le Cap-de-la-Madeleine en 1664 et par Trois-Rivières en 1666 et 1667, puis abouti à Montréal et Lachine où il devint « engagé ouest » le 29 avril 1692. Le couple eu quatre enfants de 1684 à 1693. Cependant, Marie-Madelaine eu un enfant dit naturel, de père inconnu, " pendant le voyage de son mari à Michillimakinac ", Marie-Catherine baptisée le 16 février 1688 à Lachine. Elle y mourut quelques mois plus tard, le 18 avril 1688, et y fut enterré le 22.  

 

  

 

Nicolas Lamagdeleine dit Ladouceur est né le 19 février 1686. Il fut baptisé le même jour en présence des parents  le curé Pierre Rémy, Nicolas Dupuy et Françoise Goupille. Selon le PRDH, Nicolas Magdellene, résidant de Ste-Anne, se maria avec Marguerite Delalande, résidente de Pointe-Claire, en présence du Grand vicaire Debelmont. Le prêtre officiant était l'abbé Breul. Les parents sont inscrits au registre mais ne sont pas notés comme présents. Ce sont Vivien Magdellene, Marie Godin, Léonard Delalande et Gabrielle Baune. Jacques Chale, Antoine Perin, huissier royal, et Baptiste Charlebois assistaient aussi à la cérémonie. Debelmont avait accordé la dispense de deux bans.

 

 

 

François Vachon de Belmont était le fils d'Ennemond, seigneur de Belmont et Crapanoz, en France, et conseiller au parlement de Grenoble. Sa mère était Honorade Prunier. Il est né le 3 avril 1645 à St-Hugues-et-St-Jean de l'évêché de Grenoble dans le Dauphiné, Isère. Il fut sulpicien dès le 18 octobre 1672 et ordonné prêtre le 14 septembre 1681. Il était arrivé au pays en septembre 1680. Il fut supérieur du Séminaire de Montréal de 1701 à 1732.

 

 

  

Barbe Lamagdeleine dit Ladouceur est née47 en avril 1687 et a été baptisée48 le 22 octobre 1687 à Lachine. Elle est décédée49,50 le même jour. Les parents de Barbe étaient présents à son baptême mais non à l'enterrement qui a suivi deux jours plus tard, à Lachine. Au baptême était aussi présents Jean Nepveu, Barbe Beauvais et le curé Pierre Rémy. À l'enterrement le curé était assisté des nommés Cuillierier et Paré. Le curé a inscrit au registre " morte de mort naturelle ".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article