L'ancêtre Thibault : François Thibault # 5

Publié le par Michel Ladouceur

Donation de François Thibault et de Élisabeth-Agnès Lefebvre


 

  ...se donner à son fils !


 

Le 29 mars 1716, François et Élisabeth «  se donnent » à leur fils Louis devant le notaire Abel Michon qui, depuis le 1er avril 1711, était notaire royal de la région s’étendant de Lauzon à Kamouraska. (1) Louis devait prendre en charge ses parents jusqu'à leur mort. En échange,  Louis Thibault recevait ainsi  la moitié de la terre ancestrale de Cap-Saint-Ignace incluant les habitations, les bêtes et les outils de ferme. L'autre moitié devait revenir aux autres enfants à part égale. Après  quelques années Louis rachetait de ses frères et sœurs et devenait propriétaire de tout le domaine familial.

Ce document renseigne sur la nature des biens que  possédait le couple.  On y retrouve un inventaire des bêtes, des articles de ferme et des articles ménagers et on y décrit la consommation annuelle que le couple faisait au niveau du beurre, du lard, du vin et de l'eau de vie. (2)

 


 



"Par devant Abel Michon notaire royal des côtes et seigneuries qui sont depuis la pointe de Lévis jusqu'à Kamouraska en la Nouvelle-France, résidant en la paroisse de St-Thomas soussigné et témoins ci-bas nommés. Fut présent en leur personne FRANÇOIS THIBEAUX DU CAP ST-IGNACE AGE DE SOIXANTE ET DOUZE ANS et ELIZABETH AGNES LEFEBVRE sa femme de lui dûment autoriser pour l'effet des présente AGEE DE CINQUANTE HUIT ANS. Lesquels ne pouvant plus faire valloir leurs biens pour en tirer leur nourriture et entretien, et attendu leur grand âge et caducité ce qui les a obligé et oblige le dit Thibault de leur bon gré, franche et libre volonté des dits Thibault et Lefebvre, promis de faire et atteste ce qui suit.

A savoir, ils ont reconnu et confessé par les présentes AVOIR FAIT DONATION CHACUN EN LEUR NOM DE LA MOITIE DE TOUS ET CHACUN DE LEURS BIENS AINSI QU'IL EN SUIT ET EN OUTRE LA JOUISSANCE DE LA MOITIE DE LA DITE TERRE POUR TOUTE LEURS VIES A LOUIS THIBAULT LEUR FILS présent et acceptant acqu;éreur et retenant pour lui ses hoirs et ayant cause.

A savoir premièrement LA MOITIE D'UNE TERRE ET HABITATIONS a eux appartenant de la contenance de trois arpents de terre de front par la profondeur ordinaire des lieux, sise et située en la paroisse de cap st-ignace seigneurie de Vincelotte. Et de laquelle dite terre le dit acceptant aura à la volonté le choix sur elle.

ET LA MOITIE DE NEUF BESTE A MAILLE, à savoir une paire de boeuf de travaille et une autre petite paire de boeuf de trois ans, quatre vache mère et une taure de deux ans.



 

 


 

ET EN OUTRE LA MOITIE DE TOUS LES OUTILS DE FERME ET DE CULTURE DES TERRE, à savoir une charrue garnie avec des dits chevaux, une charête garnie de roues, une fourche, deux haches, deux pioches, trois tarières deux gros et un petit, un ciseau, une gouge, un marteau de faux, une asseau, trois pitaine ?, une asset, un fer de collombe, deux sciottes, trois moules de tonnelier, petit vessaux, deux faux, une douzaine de terrine, une chaudière de cuivre de trois siaux, et une petite chaudière d'environ un siaux, deux tasses, une demi douzaine d'asiette, deux plats, et un bassin en vieille estin, deux marmittes dont il y en a une mauvaise, une poille vieille, une vieille cullière à pot, une pelle à feu, un fusil.

AINSI CETTE PRESENTE DONATION FAIT AUX CHARGES ET CLAUSES ET CONDITIONS CI APRES PRÉSENTE.

Sera tenu bien solidairement pour lui et ses hoirs et ayant cause, de bailler et payer au dit donnateurs POUR CHAQUE AN ET JUSQU'AU JOUR DU DECES DU DERNIER MOURANT, premièrement la quantité de quarante minot de blé fromant et quarante écus en argent, cent cinquante livres de lard, cinquantes livres de beurre.

ET EN OUTRE DE PRENDRE SOINS DES DITS DONATEURS PENDANT LEUR VIVANT tant jusque malade, les chauffer et blanchir. Et en outre leur envoyer une vache jeune et la liberté de jouir de un coté de la maison et aussi la liberté de leur demi douzaine de poule et de volailles qui sont devant et un petit cochon.

ET EN OUTRE LA JOUISSANCE DU JARDIN QUI EST SUR LA DITE TERRE. FOURNISSANT AUSSI LEUR LIT, LINGES ET HARDES A LEUR USAGE lequel dit lit, linges et hardes à l'usage des dits donateurs demeurant au dit acceptant.

Et en outre le dit acceptant sera tenu pour chaque ans DE FOURNIR AU DIT DONATEURS TOUS LES ANS LA QUANTITE DE SIX POTS DE VIN ET SIX POTS D'EAU DE VIE à leurs réquisitions et à leurs acquis.

Et en outre sera tenu le dit acceptant après le décès des dits donnateurs DE LES FAIRE INHUMER selon leurs conditions et leur FAIRE DIRE POUR LE REPOS DE LEUR AME, CHACUN VINGT CINQ MESSES lesquels il justifira ses co-héritiers.

A faute que fera le dit acceptant d'exécuter toutes les clauses portées en ses présentes, ses présentes demeureront comme non faite, ni passé.

Car ainsi a été expressement convenu toutes les obligations. Pour l'insinuation des présentes ont les dits parties fait et constitué leur procureur spécial et général le porteur des présentes auquels ils donnent tout pouvoir d'en requérir acte. Car ainsi, promettant et obligeant. FAIT ET PASSE EN LA DITE SEIGNEURIE ET PAROISSE ST-IGNACE EN LA MAISON DES DITS DONATEURS APRÈS MIDI L'AN MIL SEPT CENT SEIZE LE VINGT NEUF JOUR DE MARS. En présence des Sieurs Eustache Fortin lieutenant de milice de la seigneurie de la rivière du sud et Claude Guimont capitaine de milice du dit lieu, lesquels et le dit acceptant et notaire ont signé les présentes. Et ont les dits donateurs, déclaré ne savoir écrire ni signer de ce enquis suivant l'ordonnance, après lecture faite.


 

 


 

EUSTACHE FORTIN
CLAUDE GUIMONT
LOUIS TIBEAUST


 

 

 

 

1 :   Jetté, René : Dictionnaire généalogique des familles du Québec, des origines à 1730, Gaétan Morin Éditeur, Montréal, 2003

 

 

2 :    http://www3.sympatico.ca/jn-pier.thib/thibault


 

 


 

Michel Ladouceur, 25 janvier 2006

 

 

L'ancêtre Thibault : François Thibault # 5

Publié dans Famille Thibault

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article