Vivien et Marguerite Bourgeois

Publié le par Michel

 Engagement des fils de Vivien auprès des sœurs de la Congrégation        marguerite 

 

 

            Au décès de Marie Godin, le dimanche,  26 octobre 1687,  à l’âge de 30  ans,  la famille comptait huit enfants dont le plus vieux avait quatorze ans et la plus jeune avait à peine six mois. Vivien se tourna alors vers les religieuses. Vu son « incommodité » les religieuses de la Congrégation s’engagèrent à deux reprises à aider Vivien : elles acceptèrent de loger, nourrir et éduquer « dans la foi » ses fils moyennant quelques services domestiques.

En 1688, Vivien  engagea par écrit devant le notaire Adhémar un de ses fils, probablement Jean-Baptiste âgé de sept ans,  pour neuf ans à la Congrégation de Notre-Dame, le 26 septembre 1688. L’enfant fut confié à sœur Catherine Soumillard qui signa le document en présence de Guerin et Jean Delamare.

 

Catherine Soumillard fille de Orson Soumillard et de Marie Bourgeois de Troyes en Champagne, avait accompagné sa tante Marguerite Bourgeois en Nouvelle France. Elles arrivèrent à Québec le 12 août 1672  et à Montréal en septembre de la même année. Catherine prononça ses vœux en 1676 et porta le nom de sœur de la Purification. Selon le recensement de 1681, elle avait 26 ans. Elle mourut le 16 août 1699 à Montréal à l’âge de 43 ans, quelques mois avant le décès de sa tante en janvier 1700.

 

En 1690, Vivien engagea à nouveau un autre garçon, Nicolas, âgé de quatre ans. Il le confia pour douze années auprès des sœurs de la  Congrégation de Notre-Dame. Sœur Marie Anne Laurens acceptait au nom de la sœur « bourgeois et Marguerite gariépy ». L’entente fut faite par écrit devant le notaire Adhémar, le 16 mai 1690, à Montréal. Jean Quesneville ou Quesnouillé  et Georges Pruneau agirent comme témoins et signèrent. La religieuse et Vivien déclarèrent ne pas être capables de signer.

Marie Anne Perrette Laurent de Beaune était originaire de Paris  et était arrivé elle aussi avec Marguerite Bourgeois en septembre 1672. Elle avait 44 ans au recensement de 1681 et elle mourut le 31 octobre 1698.

 

Antoine Adhémar , sieur de Saint-Martin, fut notaire et greffier de la seigneurie de Montréal du 2 mai 1687 au 17 novembre 1693, puis greffier de la Prévôté de Montréal jusqu’à sa mort survenu à l’âge de 80 ans, le 15 avril 1714. Soldat de la compagnie de Sorel au  régiment de Carignan, il était arrivé au pays le 17 août 1665,  à la même époque que Vivien.


Michel Ladouceur, 15 décembre 2005

Sources : Archives judiciaires de Montréal, copie sur microfilm conservée à la Société généalogique canadienne française, réf. M136/4 #1462 & #1850
Jetté, René : Dictionnaire généalogique des familles du Québec, des origines à 1730, Gaétan Morin Éditeur, Boucherville, 2003.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article